• Gagny Action Citoyenne

Compte-rendu de l’ Apéro Citoyen n°1 - vendredi 21 décembre 2018

Dernière mise à jour : 18 mars 2019


Membres de Gagny Action Citoyenne présents : Michaël Pelloquin, Dorian Thomas-Brondeau

Audrey Guéniche, Séverine Assayag-Cohen, Marie Fenassile , Arnaud Kittler, Isabelle Kohn

Nombre de personnes présentes : environ 20

Résumé des prises de parole des Gabiniens présents :

- Le quartier des Peupliers est complètement oublié par le Maire. Un abri bus pour l’arrêt du 214 a été demandé depuis des années mais jamais obtenu.

- Le marché du centre est mort, laissé à l’abandon. De même pour les commerces du centre qui ont du mal à survivre, il n y a plus que des banques, des agences immobilières et des coiffeurs, et le stationnement payant ne va rien arranger.

- Le prix des biens immobiliers a beaucoup baissé. Il n’y a aucun dynamisme comparé aux villes avoisinantes. La délinquance est en hausse. Certains biens sont achetés mais restent inoccupés, des résidents se demandent même si ces biens ne servent pas uniquement à blanchir de l’argent.

- Les familles ne sont pas aidées par le fonctionnement des centres de loisirs pendant les vacances scolaires. En effet, les centres sont alors regroupés à l’autre bout de la ville et il n y a pas de ramassage pour les élèves de maternelle.

- Rien n’est fait pour la jeunesse. Autour du collège Théodore Monod il y a de nombreuses agressions sur le temps de la pause méridienne.

- En tant qu’association gabinienne, il faudrait être présent au forum des associations. Pour cela il faudrait s’inscrire à l’annuaire des associations auprès du service des relations publiques de la mairie.

​​

- Pour le stationnement il faudrait demander l’aide de Mr Stéphane Troussel président du Conseil général de la Seine st Denis

- Depuis la mise en place du stationnement payant le stationnement est de plus en plus anarchique et dangereux pour ne pas avoir à payer. Il aurait juste fallu faire respecter la loi quand le stationnement était réglementé par des zones bleues.

- Les habitants du quartier des lycées Gustave Eiffel et Jean-Baptiste Clément subissent de nombreuses nuisances au quotidien. En effet plus de 2000 lycéens passent par là tous les jours. Le déplacement de l’entrée du lycée Gustave Eiffel a été demandé, sans résultat.

- Avec le système de paiement du stationnement payant (paiement par monnaie impossible), les Gabiniens sont pistés, il faudrait contacter la CNIL pour vérifier la légalité du système.

Actions prévues pour les semaines à venir :

- Organisation d'un sondage auprès des commerçants de la ville, afin de connaître avec précision leur sentiment sur le stationnement payant.

- Favoriser la prise de parole des jeunes de la commune, afin de mettre en lumière leurs problématiques. Des pistes sont à l'étude pour donner la parole à la jeunesse.


38 vues0 commentaire